SERVICE TREQ - ETUDES DE CAS

FORMATION FOURNISSEUR SPECIFIQUE 

ENJEU

Lors d'une mission de contrôle qualité CSL2, il est ressorti que le niveau de qualité d'un fournisseur d'aéronautique ne s'améliorait pas. Après une analyse de la situation, deux raisons ont expliqué les difficultés éprouvées par le fournisseur pour atteindre le niveau de qualité désiré :

  • Les besoins et les plans n'avaient pas été correctement interprétés.
  • Les opérateurs n'ont pas été formés pour travailler sur des machines de mesure tridimensionnelle.
  • Les mesures prises étaient erronées, produisant ainsi des rapports qui ne pouvaient pas être utilisés.
    Afiin de résoudre cette situation, il a été demandé à TRIGO de concevoir une solution sur mesure.

LA SOLUTION TRIGO

Une formation spécifique a été proposée, principalement axée sur la compréhension des plans et les exigences qualité du client. Cette formation a été conçue pour 8 techniciens. Après 10 semaines de livraison des pièces non conformes, le fournisseur a pu livrer des pièces conformes et a commencé à travailler avec l'équipement et les procédures signifiées dans le cahier des charges du client. De plus, à l'issue de cette mission, trois opérateurs, de niveau AUKOM 1 et 2, avaient été formés et accrédités, assurant ainsi la qualité des livraisons sur le long terme.

 

DEVELOPPEMENT FOURNISSEUR

ENJEU

Un fournisseur de pièces forgées pour l’aéronautique était en limite de process. Il avait rencontré des difficultés métallurgiques et dimensionnelles telles, qu’en aval, l’usineur ne parvenait pas systématiquement à réaliser la pièce finale à partir de la pièce brute. TRIGO a alors été appelé par le client final pour résoudre cette situation sensible.

LA SOLUTION TRIGO

TRIGO a mis en place une double action pour traiter le problème de manière approfondie. Un technicien TRIGO a commencé en contrôlant et en sécurisant la qualité produit. Puis, il a suggéré et a déployé des nouveaux moyens d'inspection et méthodes de contrôle qui ont clairement déterminé l'usinabilité des pièces brutes livrées. Les éventuelles non-conformités ont été détectées en amont des opérations d'usinage. Parallèlement, un ingénieur de TRIGO a animé les groupes de travail et a piloté les plans d'actions sur divers points du processus. Après 10 semaines de travail avec le fournisseur, le taux de rebut avait chuté de 85 %.

 

 

Télécharger l'étude de cas


footer